<— Retour

Couple d’exploitants dans le Grand Est

97.22

hectares

17

parcelles

Grand-Est

région

533

certificats disponibles

97.22

hectares

17

parcelles

Grand-Est

région

533

certificats disponibles

A propos de ce projet

En 1990, l'agriculteur s'installe avec ses parents pour créer une coopérative agricole. En 2009, après plusieurs changements d'associés, la coopérative devient une exploitation individuelle dirigée par l'agriculteur et son partenaire. Située dans une région rurale, c'est une ferme de polyculture-élevage comprenant un atelier de production porcine avec 60 truies. De plus, la ferme compte 35 vaches allaitantes, 95 hectares de céréales et 40 hectares de prairies destinées à nourrir les animaux.

En 2019, l'exploitation s'associe à trois autres fermes. Ensemble, ils construisent une unité de méthanisation qui leur permet de produire de l'électricité verte à partir de fumier, de lisier et de cultures intermédiaires à valorisation énergétique (CIVE). Cette unité de méthanisation est en fonctionnement depuis 2021.

Cultures

  • Mélange graminée/légumineuse

  • Colza

  • Tournesol

  • Orge d’hiver

  • Blé tendre d’hiver

Plan d'action

  • Insertion de couverts intermédiaire

    • Les couverts intermédiaire améliorent la santé des sols et réduisent l'érosion, ce qui permet d'augmenter le stockage du carbone dans le sol.

  • Optimisation de l'utilisation des engrais organiques

    • L'utilisation efficace d'engrais organiques améliore la fertilité des sols et augmente le stockage de carbone dans le sol.

  • Réduction de l'utilisation d'engrais minéraux

    • La diminution de l'utilisation d'engrais minéraux réduit les émissions d'oxyde nitreux, un puissant gaz à effet de serre.

Nous avons adapté nos pratiques en allongeant la rotation et en implantant des couverts végétaux. Avec la CUMA (coopérative d'utilisation du matériel agricole), nous avons créé un groupe dédié au semis direct. Il nous permet d'avoir accès à un semoir de semis direct pour l'implantation des colzas, des céréales et des CIVE. Le labour est seulement utilisé en dernier recours lorsque la gestion des adventices devient difficile. Enfin, grâce à la mise en place du méthaniseur, nous avons pu réduire notre consommation d'engrais chimique, en les remplaçant par du digestat de méthanisation.

Des questions ? Contactez nous

Un représentant de Rize ag vous contactera dans les plus brefs délais.